Le monde change, l’école est actrice du changement. Investir dans la qualité de l’enseignement, c’est investir dans notre avenir. La commune dispose d’un réseau d’écoles communales; notre responsabilité est de continuer à leur donner les moyens de former nos enfants. L‘école doit être accessible: tendons au maximum vers sa gratuité!

Poursuivre la création de places dans les écoles dont la commune est le pouvoir organisateur, encourager et faciliter la création de places (tant dans l’enseignement francophone que néerlandophone, et si possible bilingue) dans toutes les écoles de la commune, en particulier pour les écoles secondaires. Des espaces sont prévus pour des institutions scolaires sur les nouveaux sites «Josaphat» et «Cité des Médias».

Investir plus dans les bâtiments scolaires communaux actuels (pour les rendre plus modernes, plus agréables, plus lumineux, plus verts, plus spacieux…).

Multiplier les projets pédagogiques innovants et mobilisateurs (pédagogies actives, échanges linguistiques, potagers et classes dehors, composts, éveil artistique, évaluation par portfolio…), en particulier dans les écoles accueillant les enfants les plus défavorisés.

Développer des programmes d’échanges entre des écoles de régimes linguistiques différents (écoles francophones et néerlandophones). Notre réseau d’écoles communales peut développer un projet pilote d’échanges linguistiques, par exemple entre l’école Paviljoen et l’école Magritte et entre De Kriek et l’école 10.

Garantir, dans toutes les écoles organisées par la commune la plus haute qualité d’accueil en maternelles, notamment et prioritairement en classe d’accueil en limitant le nombre d’élèves par classe, en encourageant la formation continue des instituteurs et institutrices et en garantissant la présence sur chaque site d’un ou une puériculteur ou puéricultrice;

Garantir l’ouverture des écoles aux parents et au quartier où elles sont implantées, notamment sur le modèle de «Brede School». Chaque école communale est une «Brede school». Elle fait partie du quartier, tant pendant les heures d’école, qu’après et pendant les périodes de vacances scolaires. Accueil des enfants, enseignement primaire, activités parascolaires, soutien scolaire, infrastructures sportives, artistiques et informatiques doivent pouvoir y trouver une place. Des associations, comités de quartier, les parents, des organisateurs de petites fêtes s’inscrivent aussi dans le récit d’une «Brede School». La commune devient le point de soutien des Brede Scholen d’autres réseaux, concept défini par l’Onderwijs Centrum Brussel. Nous stimulons via ce biais également la collaboration entre les écoles francophones et néerlandophones.

Garantir, dès la sortie des classes, un accueil de qualité pour les enfants qui restent dans l’enceinte de l’école. Cet accueil doit être accessible financièrement (et gratuit pour les revenus inférieurs au revenu minimum d’insertion majoré de 10%). Les temps de midi doivent être gratuits pour tous les enfants. Les écoles doivent offrir des activités extrascolaires de qualité, qu’elles soient sportives, culturelles, sociales ou musicales. Pendant les périodes de congé scolaire, les stages proposés par la commune doivent être de qualité et être accessibles financièrement (prix variable en fonction du revenu, comme c’est le cas dans les crèches conventionnées, et gratuits pour les bas revenus).

Garantir des écoles citoyennes et participatives, dans la vie desquelles les élèves et les parents peuvent s’impliquer. Veiller à tout le moins à la bonne organisation des conseils de participation. Avoir une ouverture à toutes les cultures.

Offrir à tous les élèves, en particulier en maternelles, une bonne maîtrise de la langue de l’enseignement. Encourager le développement de classes d’accueil des primo-arrivants et l’accueil d’enfants migrants.

Soutenir et accompagner les enseignants débutants de manière à éviter au maximum les situations de pénurie d’enseignants. Investir plus dans l’encadrement et le soutien au corps enseignant.

Toutes les écoles de Schaerbeek assurent une procédure administrative pour l’inscription des enfants sans documents de séjour. Les écoles et la commune analysent ensemble si un soutien financier est possible pour les familles dans lesquelles les coûts scolaires constituent un frein à la scolarité des enfants.

 

Retrouvez notre programme complet ici.

Share This