Ecolo-Groen Schaerbeek veut du transport calme et sécurisant, qui ne pollue pas et qui utilise le moins d’espace public possible. Ceci signifie que nous nous focalisons sur les déplacements à pied, à vélo, en transport en commun et en voitures partagées. Les Schaerbeekois.es possèdent de moins en moins de voitures. Ceci s’explique entre autres par le fait que les voitures individuelles ne sont plus un moyen de transport efficace dans des environnements urbains comme le nôtre. Acheter et utiliser une voiture individuelle coûte cher et c’est beaucoup de temps perdu dans les embouteillages et la recherche d’une place de parking. Afin d’encourager encore plus de Schaerbeekois.es à faire la transition, nous voulons développer les alternatives à la voiture individuelle.

Promouvoir la marche et le vélo

De tous les moyens de transport, la marche et le vélo n’ont aucun impact sur l’environnement. Etre en mouvement est en outre bénéfique pour la santé. C’est pourquoi ces deux modes de déplacement occupent pour nous la première place.

Rendre aux piéton.ne.s l’espace qui n’est pas utilisé par les voitures. Rappelons-nous que nous sommes tou.te.s piéton.ne.s à un moment ou l’autre de la journée.

Nous augmentons le nombre de rues sans différences de niveaux (comme cela existe aujourd’hui dans le quartier Terdelt, ou dans une partie de la rue de la Poste). Cette configuration est beaucoup plus agréable pour les piéton.ne.s et donne le signal que la rue appartient à toutes et tous.

Nous aménageons des rues à vélo dans lesquelles les cyclistes peuvent utiliser la largeur totale de la voie publique sur des axes stratégiques qui n’ont pas trop de déclivité (par exemple rue Verte, rue de la Poste, rue Josaphat,…). Dans les zones 30, des pistes cyclables seront aménagées où la voirie est assez large. Mais elle ne sont pas indispensables, car les cyclistes se mélangent au trafic motorisé et les automobilistes adaptent leur conduite en fonction. Dans les zones 50, des postes cyclables séparées sont indispensables (comme sur le boulevard Lambermont).

Poursuivre la systématisation des mesures qui permettent de fluidifier la circulation des cyclistes: les signaux «tourne à droite» ou «tout droit» au feu rouge,… Veiller à ce qu’il y ait suffisamment d’espaces de stationnement pour les vélos, tant les boxes vélo que des arceaux couverts. La liste d’attente des boxes vélo est ramenée à zéro le plus vite possible et au plus tard pour la fin de la législature.

Proposer aux propriétaires de garages ou parkings d’aménager du parking pour vélos moyennant une location minimale (coût moindre que les boxes vélos) et aménager à tous les endroits possibles des arceaux.

Accorder plus de place aux transports en commun pour augmenter le nombre d’usagers

Le transport public doit gagner la concurrence à la voiture individuelle. C’est pourquoi les bus et les trams doivent être soutenus de manière encore plus forte. Ecolo-Groen Schaerbeek n’acceptera pas qu’on utilise l’argument de l’arrivée du Métro Nord pour retarder des investissements dans les autres types de transports en commun. C’est maintenant que nous voulons un réseau de transports en commun excellent pour toute notre commune.

Faire pression sur la STIB et la Région bruxelloise pour augmenter la fréquence des transports en commun, notamment durant des week-ends et jours fériés, et pour créer deux lignes de NOCTIS supplémentaires reprenant respectivement les tracés du 92 et du 55 (objectif = faire face à la pénurie de transports publics de nuit que connaît le territoire communal). Inciter la SNCB à augmenter le nombre de trains au départ de la gare de Schaerbeek et à mieux promouvoir le Réseau “S” accessible dans les gares de notre commune. Par ailleurs, la ligne du tram 55 doit être maintenue et sa fréquence améliorée le plus vite possible.

Mettre en place des projets pilotes, en association avec la Région (si nécessaire), pour adapter certaines voiries en site propre pour les transports en commun (dans un premier temps aux heures de pointe – par exemple sur la chaussée de Haecht).

Metro 3. La date d’arrivée du métro à Schaerbeek est très floue. Par contre, ce qui est certain pour Ecolo-Groen Schaerbeek, c’est que les Schaerbeekois.es doivent être totalement impliqué.e.s dans la conception des stations de métro et du réaménagement de l’espace public autour de ces stations. Nous voulons que l’aménagement de l’espace public autour des stations prévues soit drastiquement amélioré à Liedts, Colignon, Verboekhoven et Riga. Voir aussi notre chapitre consacré à la participation citoyenne.

Augmenter la place attribuée aux voitures partagées et électriques

Les voitures partagées constituent une solution parfaite pour les personnes qui ne possèdent pas de voitures et qui en ont besoin de temps en temps. Le partage de voitures utilise également moins d’espace public pour le parking que le stationnement de toutes les voitures individuelles. Les voitures électriques polluent moins l’environnement et sont également plus silencieuses.

Nous voulons continuer à investir dans la création de stations de véhicules partagés et réserver une plus grande partie de l’espace public à cet effet.

Prévoir, par bloc de maisons, la possibilité de faire la demande de deux places pour des voitures partagées (entre particuliers ou non) avec un poteau rétractable.

Beaucoup de personnes ne connaissent pas bien les différents systèmes de véhicules partagés. La commune doit promouvoir les systèmes de voitures partagées via le tissu associatif, les comités de quartier et lors du renouvellement de la carte de riverain.

Nous voulons développer un plan stratégique communal pour couvrir le territoire de points de recharge pour les voitures électriques (partagées ou non) ainsi que pour les vélos électriques d’ici 2030.

Faire en sorte de perdre moins de temps pour trouver une place de parking

Il y a tellement de voitures qui circulent à Schaerbeek que les personnes qui ont réellement besoin de leur véhicule doivent tourner longtemps avant de trouver une place de parking. Non seulement cela fait perdre du temps, mais cela amène plus de pollution de l’air. Résoudre le problème de stationnement passe aussi par inciter les Schaerbeekois.es qui peuvent se passer de leur voiture à utiliser d’autres moyens de transport. Il y a également beaucoup de véhicules garés de manière illégale (double file, sur les trottoirs, sur les passages pour piétons,…), en particulier pour accéder aux
commerces. Ceci crée des situations dangereuses. Ecolo-Groen Schaerbeek veut mettre fin à de telles situations.

Le nombre de ménages bruxellois qui possède une voiture continue de diminuer, ils sont aujourd’hui 50%. Les personnes et les ménages qui n’ont pas de voitures sont récompensés par un pack «0 voiture» (tickets et réductions pour le transport en commun, des voitures partagées, des vélos partagés, des cartes de parkings visiteurs gratuites, etc.).

Nous veillons à ce qu’il y ait toujours des places disponibles pour du parking de courte durée près des commerces (pour les clients et les fournisseurs).

Dans certains quartiers schaerbeekois, 120 cartes de riverain sont distribuées pour 100 places de parking disponibles. Ce n’est dès lors pas étonnant que la pression soit si forte. En s’inspirant d’expériences d’autres villes européennes en la matière, nous plaidons pour une gestion rationnelle du nombre de cartes riverain et de leur tarification (par exemple en fonction de la taille de la voiture), afin de ne plus perdre autant de temps à trouver une place de parking.

 

Retrouvez notre programme complet ici.

Share This